Viticulteurs Contre Bayer et al

Non renseigné
04 juin 2021
Non jugée
États-Unis, Texas

Agriculteurs, Acteurs économiques
Andy Timmons, INC. d/b/a Lost Draw Vineyards + 56 plaignants
Bayer, Monsanto, BASF
Andrew S. Hicks, Adam M. Dinnell, Marc S. Tabolsky, Katherine D. Jordan, Ted A. Liggett, Dustin R. Burrows

Civil
Herbicide, Dicamba
Accorder aux plaignants tous les dommages généraux et compensatoires ; tous les dommages spéciaux et consécutifs ; les dommages punitifs et exemplaires ; les intérêts avant jugement ; les intérêts après jugement ; les frais de justice imposables ; et toute autre réparation, en droit et en équité, à laquelle les plaignants peuvent avoir droit.
Cour de district du Comté de Jefferson de Texas, États-Unis
1ère Instance

57 viticulteurs du Texas ayant subi des dommages sur 95 % de leurs vignes, entraînant d'énormes pertes économiques, en raison de l'utilisation de l'herbicide dicamba sur des cultures voisines résistantes au dicamba, attaquent Bayer, Monsanto et BASF devant un tribunal d'État du Texas, demandant chacun un minimum d'un million de dollars de dommages et intérêts. En 2020, la cour d'appel du neuvième circuit a interdit le dicamba parce que l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) avait sous-estimé et ignoré de nombreux risques que le dicamba présentait pour les agriculteurs. Mais l'EPA de l'administration Trump a réapprouvé le dicamba pour cinq années supplémentaires. L'administration Biden a annoncé son soutien à cette décision de l'EPA et continue de lutter contre les contestations judiciaires de l'homologation du dicamba.