Shelton Contre Monsanto

1816-CV17026
Non renseigné
Non jugée
États-Unis, Kansas City (Missouri)

Particuliers
Allan Shelton
Monsanto
David Wool, Mr. Frazer, James G. Onder, W. Wylie Blair, Mark E. Berns, Benjamin L. Crump, T. Roe Frazer II, Patrick McMurtray, Thomas Roe Frazer III, Shawn Foster, Thomas J. Preuss, Richard Monroe Paul, Laura Catherine Fellows, Ashlea G. Schwartz, James D. O' Leary, James T. Corrigan

Civil
Roundup, Glyphosate, Herbicide
Le plaignant réclame des dommages et intérêts pour avoir développé un lymphome non-hodgkinien causé par l'utilisation d'herbicides Roundup.
Cour de circuit du comté de Jackson de Kansas City (Missouri), États-Unis
1ère Instance

Shelton souffre d'un lymphome non hodgkinien (LNH) et soutient que l'exposition au désherbant Roundup de Monsanto, ainsi qu'à d'autres marques d'herbicides à base de glyphosate, a provoqué le développement du LNH. Le 1er janvier 2022, il a signifié une assignation à comparaître à l'ancien PDG de Monsanto, M. Hugh Grant, lui ordonnant de se présenter au procès du 1er février 2022 pour témoigner. Le 11 janvier 2022, M. Grant a déposé une demande d'ordonnance de protection interdisant au plaignant de l'assigner à témoigner au procès. Le 9 mars 2022, le plaignant a déposé une assignation à comparaître au procès, ordonnant à M. Grant de comparaître et de témoigner au procès le 6 mai 2022. Le 31 mars 2022, le défendeur a rejeté la requête de M. Grant pour une ordonnance de protection et a ordonné à M. Grant de comparaître et de témoigner lors du procès du 2 mai 2022 concernant les réclamations du plaignant Allan Shelton. Le 8 avril 2022, M. Grant fait appel et demande à la Cour d'appel du Missouri d'émettre une ordonnance préliminaire et une ordonnance d'interdiction permanente enjoignant au défendeur de ne prendre aucune autre mesure que d'accéder à la requête du requérant pour une ordonnance de protection dans son intégralité et d'annuler l'assignation des plaignants au procès. Les avocats de Monsanto affirment que la Cour devrait émettre une ordonnance d'interdiction interdisant au défendeur de faire quoi que ce soit d'autre que d'accéder à la requête du rapporteur pour une ordonnance de protection dans son intégralité. Le 15 avr. 2022, la Cour d'appel du Missouri District Ouest rejette la demande de Grant. Le procès commence le 3 mai 2022.