Monterey County Contre Reiter Berry Farms

Non renseigné
28 juin 2017
Jugement définitif
États-Unis, Comté de Monterey

Collectivités locales
Monterey County
Reiter Berry Farms, Inc.
Jeannine M. Pacioni

Arbitrage
Règlement à l'amiable
Autre
Sanctions pour l'exposition des travailleurs aux pesticides. Injonction permanente pour fournir à tous les propriétaires et exploitants de propriétés voisines un préavis de 24 heures avant de commencer une application de pesticides.
Unité de Protection de l'Environmental de Comté de Monterey , États-Unis
1ère Instance

10 janvier 2020
Positif
Reiter Berry Farms paie 195.200 dollars pour régler l'affaire ; accepte une injonction permanente qui leur impose de fournir à tous les propriétaires et exploitants des propriétés voisines un préavis de 24 heures avant de commencer une application de pesticides.
Loi de l'Etat
Non renseigné

Une entreprise de culture de baies va payer près de 195.200 dollars de pénalités civiles et de frais après que 27 travailleurs agricoles aient été malades à cause de pesticides et de produits chimiques lors d'un incident de dérive en 2017. Les employés de Reiter Berry Farms ont commencé à appliquer des pesticides au ranch Hartnell à Salinas vers 5h30. Vers 6h30, une équipe de récolteurs est arrivée dans une ferme voisine et a commencé à récolter des baies. En moins de deux heures, l'équipe de récolte a commencé à développer des symptômes d'exposition aux pesticides. Reiter Berry Farms a signalé la dérive au bureau du commissaire à l'agriculture du comté de Monterey qui a enquêté sur cet incident et a donné l'occasion au bureau du procureur de poursuivre une action d'"enquête prioritaire", comme il est tenu de le faire lorsque cinq personnes ou plus tombent malades. Reiter Berry Farms a coopéré avec le bureau du procureur lors de son enquête sur cette affaire et a accepté une injonction permanente qui les oblige à fournir à tous les propriétaires et exploitants de propriétés voisines un préavis de 24 heures avant de commencer une application de pesticides.